Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 24/04/20

Douche froide pour l'actionnariat-salarié.-

La déroute boursière liée à la pandémie fait fondre l'épargne des salariés actionnaires de leur entreprise, du fait du recul des cours, avec pour certains la double peine de l'absence de dividende cette année, et dans certains cas un intéressement et une participation en recul également. La chute est brutale pour les salariés entrés dans des plans d'actionnariat salarié en 2018 et 2019, où les cours étaient au plus haut. La bancassurance est un secteur particulièrement concerné. La France comptait 2,9 millions d'actionnaires-salariés au 31 décembre 2019.

 

Suivez-nous !

 

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Top