Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 10/04/20

Mutuelles face au risque d'impayé.-

Confrontées à une explosion des remboursements (notamment vu la hausse des arrêts maladie), les mutuelles craignent que les entreprises clientes ne paient plus leurs primes en santé et prévoyance. En 2018, ces cotisations représentaient 30 milliards d'euros. En outre, l'explosion du chômage partiel (6,9 millions de bénéficiaires) pose un problème juridique (le salarié en chômage partiel voit son contrat de travail suspendu et son salaire remplacé par une indemnité) et financier aux mutuelles, avec le risque de perdre 30% du volume de cotisations et de devoir payer les mêmes prestations. Spécialiste du bâtiment, l'assureur ProBTP offre à ses clients une exonération des cotisations santé et prévoyance pour les salariés en chômage partiel en mars et avril.

 

Suivez-nous !

 

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Top