Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 19/05/20

PGE: reculer pour mieux sauter.-

Si l'unanimité se fait jour sur la pertinence des PGE face au vide de l'arrêt total d'activité, les agents économiques savent bien que ce n'est que reculer pour mieux sauter, puisqu'il faudra rembourser ce surcroît de dette (déjà 100 milliards accordés) dans un contexte d'activité globalement moins soutenu qu'avant. Pour certaines entreprises, la situation sera d'autant plus ardue qu'elles étaient préalablement déjà fortement endettées (encours de 1.067 milliards de crédit aux entreprises à fin février), dans un contexte d'argent quasi-gratuit. Les PGE ont reculé le mur de la dette d'un an mais les premières recapitalisations d'entreprises devraient commencer dans 3 mois.

 

Suivez-nous !

 

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Top