Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 10/04/20

Plan de secours plus que doublé.-

L'exécutif fait passer son plan de sauvetage de 45 à 100 milliards d'euros, avec un triplement des dépenses budgétaires qui passent à 35 milliards. Des chiffres encore susceptibles d'évoluer selon Bercy. Le coût pour les finances publiques du chômage partiel (6,9 millions de bénéficiaires à ce stade) dépasse les 20 milliards d'euros (plus du double que l'estimation d'il y a 3 semaines). Le fonds de solidarité pour les indépendants voit sa dotation passer à 6 milliards d'euros (contre 1 puis 1,7 milliard précédemment). Les dépenses de santé passent de 2 à 7 milliards. Le volume de report de charges fiscales et sociales passe de 35 à 50 milliards d'euros, au moment où Bercy envisage désormais une possible annulation pure et simple pour les entreprises menacées de faillite. Une première enveloppe de 20 milliards d'euros est dégagée pour recapitaliser les groupes jugés stratégiques par l'Etat. Un second Budget rectificatif 2020 sera présenté en Conseil des ministres le 15 avril. La récession devrait atteindre 6% cette année, le déficit public 7,6% du PIB et la dette publique 112% du PIB à fin décembre.

 

Suivez-nous !

 

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Top