Retour Publications d'expert | Publié le 19/11/20

COVID-19 : les actualités du jeudi 19 novembre

Adoptez la devise du cadran solaire : « Je ne marque que les heures ensoleillées. » (O.S. Marden)

 

Chères Clientes, chers Clients,

 

Les jours confinés se suivent et ne se ressemblent pas complètement.

Même si c’est le rôle du gouvernement de ne pas tout de suite ouvrir les vannes, la bonne nouvelle est que les courbes laissent entrevoir des aménagements du reconfinement. Chacun va y voir un espoir en fonction de sa situation : réouverture de son commerce, adaptation des déplacements, hausse régulière des prises de commandes, moindre absentéisme, écoulement progressif des stocks, Noël en (petite) famille, …

 

Tous ce que nous savons, c’est que les efforts des entrepreneurs payent un jour.

 

Aujourd’hui une bonne nouvelle pour les employés vulnérables, une moins bonne pour les entrepreneurs : coût supplémentaire non pris en charge par l’Etat.

Chaque jour a son lot de bonnes et de mauvaises nouvelles. Globalement, l’espoir du bout du tunnel doit remporter les petites mauvaises nouvelles :

 

MAINTENANT

 

___1) CARENCE, salariés vulnérables : Une bonne nouvelle pour les employés, deux mauvaises pour les entreprises : le Décret n°2020-1386 du  14 novembre 2020 modifiant le  décret n°2020-73 du 31 janvier 2020, récemment publié au JORF modifie jusqu’au 31  décembre 2020, les règles applicables au versement des IISS pour les assurés vulnérables, les assurés considérés comme personne contact à risque de contamination et ceux se trouvant dans l’obligation de garder leur enfant faisant l’objet d’une mesure d’isolement, d’éviction ou de maintien à domicile à la suite de la fermeture de son établissement, sous certaines conditions. Et notamment, les conditions d’ouverture de droit et le délai de carence ne leur sont pas  applicables et  les indemnités journalières ne sont pas prises dans les compteurs de durée maximale d’indemnité journalière. Pour les entreprises, c’est un coût supplémentaire non prévu, non remplacé par l’Etat, et de surcroit qui va nécessiter de revoir certaines des fiches de paies déjà effectuées du mois d’octobre ! Lisez vite la note descriptive jointe,

 

___ 2) AIDE Embauche des jeunes : AIDE 2020 : pour pouvoir bénéficier de l’aide de 4 Ke, expliquée dans nos lettres du 7/08 et du 31/08, l’employeur ne dispose que d’un délai de 4 mois pour effectuer la demande sur la plateforme en ligne de l’Etat, ouverte depuis le 1er Octobre 2020, à compter de la date d’embauche (pas du 1/10 !) : si la demande est déposée hors délai, l’aide sera définitivement perdue. A ne pas manquer en suivant les conseils de la note jointeNotre service social est prêt à vous aider au cas où,

 

___3) Fonds de solidarité : vous avez validé que vous étiez éligible et avez peaufiné vos calculs sur la base des critères décrits dans nos lettres des 2/119/11 et 13/11. Vous êtes sur les starting-blocks ? Patience, plus qu’une journée à attendre la mise en ligne du formulaire le 20 novembre (et jusqu’au 31/12/2020 seulement), pour les demandes concernant les pertes de CA du mois d’octobre 2020, 
 

___4) TPE, artisans, commerçants, indépendants, agriculteurs : en complément de la plateforme Clique-mon-commerce.gouv.fr lancée par le gouvernement et évoquée dans notre dernière lettre (16/11), la Banque des Territoires a lancé, le 17 novembre, une nouvelle plateforme d’assistance téléphonique, outil complémentaire de la précédente : Clic&Connect : 01 82 88 85 88. Au bout du fil, des conseillers pour vos demandes d’aide d’urgence et la numérisation de votre activité : diagnostic, accompagnement et suivi personnalisés, de 8h à 21h du lundi au vendredi, et de 8hà 15h le samedi. Le service est gratuit, hors coût d’un appel local. Et à venir en suivant : un site internet qui proposera des tutoriels sur le sujet, mais que vous pouvez déjà visiter en cliquant sur le lien.

 

___5) AMI : Le « copain » des « AAP » : la même Banque des Territoires lance un nouvel appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour créer et déployer des hubs numériques :

  • L’objectif d’un hub d’inclusion numérique, pour les non-initiés du jargon adhoc, c’est de « fédérer l’écosystème de la médiation numérique sur l’ensemble du territoire pour une inclusion numérique de qualité ». 
    En gros, permettre de garantir la mise en place d'un accompagnement à l'inclusion numérique de qualité et d’apporter leur expertise et leur connaissance des territoires pour identifier, en fonction du projet souhaité, les acteurs pertinents, et par conséquent contribuer à réduire fortement le chiffre de 13 millions de Français pouvant être qualifiés de « anti- geek » ou encore « amateurs de moufles » : ils n'utilisent pas ou peu Internet.
  • Déjà 11 Hubs existent sur le territoire,
  • Vous êtes, une association, membre d’une collectivité territoriale, une entreprise privée, ou même un opérateur public et votre savoir-faire ne demande qu’à s’exprimer dans ce domaine :  envoyez votre candidature dès maintenant et jusqu’au 30 juin 2021. L’enveloppe est de 2,3 Me,

 

___6) DIF et CPE : la date limite pour inscrire le solde d'heures de DIF sur le CPF était initialement fixée au 31 Décembre 2020. Compte tenu de la nouvelle période de confinement, la loi prorogeant l'état d'urgence sanitaire vient de reporter la date-butoir au 30 juin 2021. Les salariés disposeront donc d’un délai supplémentaire de 6 mois pour inscrire leur reliquat d’heures de DIF sur leur compte CPF via le site suivant ou sur l’application « Mon Compte Formation »,

 

___7) INTERIM : depuis notre lettre du 10/11, une semaine de plus s’est passée dirait Mr de Lapalisse, et vous vous demandez si les chiffres du CREDOC de la semaine 46, la 2ème du reconfinement partiel en mode 2ème vague, continuent de baisser de l’ordre de -5%, comme lors de la 1ère semaine ? Et bien NON. Ils sont repartis à la hausse. Certes très légère : +0.2% au niveau national par rapport à la semaine précédente, mais c’est bien une hausse et surtout pour un indice qui revient à -12% (contre -13,6 % semaine 45 par rapport à N-1 au niveau national). Résilience et patience… le rebond ne demande qu’à éclore !

 

___8) PGE et autres fonds d'aides financières de l'Etat : Les Arrêtés autorisant des PGE ou des aides financières significatives, mais très différents quant à leur montant, aux sociétés PROMAN EXPANSION, NOUVELLES MENUISERIE GREGOIRE, Société d’INFORMATION et de COMMUNICATION, QOVANS industrie, COBRA SON, pour respectivement, 160 Me, 0,2 Me, 0,8 Me, 0,3 Me, 1,2Me, ont été publiés au JORF récemment,

 

___9) Catastrophes naturelles : mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols : l’Arrêté du 20 octobre 2020  portant reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle vient d’être publié au JORF. Pour la plupart des départements concernés par nos clients, les catastrophes suivantes ont été retenues (NB : 1,2, 3 = le nombre de constatations pour le calcul de la franchise). Vous êtes concernés ? L’indemnisation se rapproche :

  • DORDOGNE : catastrophe du 1er juillet 2019 au 30 septembre 2019 : Commune de Siorac-en-Périgord (1),
  • LOIRET : catastrophes des :
  1. 1er avril 2019 au 30 septembre 2019 : Commune de Bazoches-sur-le-Betz (2),
  2. 1er juillet 2019 au 30 septembre 2019 : Communes de Boësses (1), Dammarie-sur-Loing (1), Dry (1), Oussoy-en-Gâtinais (2), Ouzouer-sur-Trézée (2), Pannes (2), Saint-Firmin-sur-Loire (1), Sandillon (2),
  • OISE : catastrophe du 1er juillet 2019 au 30 septembre 2019 : Commune de Saint-Quentin-des-Prés (2),
  • SEINE-MARITIME :  catastrophe du 1er avril 2019 au 30 septembre 2019 : Commune de Château-Landon (1).

 

STRATÉGIE CT ET LT

 

___1) « Manager ses équipes à distance », la note du jour de Jean-Marc Bonnet, de FINOVA Conseil, est on ne peut plus d’actualité. Il en a une vision avec des petits trucs simples qui feront de vos équipes des équipes gagnantes,

___2) Les personnages célèbres qui nous aident à mieux nous construire et nous façonner, est le sujet de la 44ème minute OPTIMISTE, de Jean-Marc Bonnet, dirigeant de FINOVA Conseil : « les rôles modèles ». Quel est le vôtre ?

 

Si vous souhaitez voir ou revoir tous les épisodes de la minute OPTIMISTE, retrouvez-les en cliquant ici !

 

Adoptez la devise du cadran solaire : « Je ne marque que les heures ensoleillées. » (O.S. Marden)

 

Bon courage mâtiné de patience

Les collaborateurs et associés de FIMECOR Walter Allinial.

Suivez-nous !

 

 

 

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Top